Élaborer des systèmes plus intelligents afin d’éclairer et d’améliorer la prestation des services

L’an dernier, l’équipe des technologies de l’information (TI) de Kinark a mis en œuvre les éléments de base de la stratégie quinquennale de transformation numérique de l’organisation, remplaçant les systèmes désuets par une technologie intégrée en nuage qui, une fois entièrement mise en œuvre, appuiera la prestation de services fondés sur des données probantes et améliorera la productivité et les communications.

Selon le dirigeant principal de l’information, Karim Ramji, ce travail fondamental a nécessité la migration de Kinark et de nos partenaires fournisseurs de services de santé mentale pour les enfants et les adolescents vers un système commun d’information sur les clients. Ce système intégré ouvrira la voie à une meilleure collecte de données et à une meilleure transmission de l’information entre le personnel, les clients et les partenaires de Kinark.

La prochaine étape du processus consiste à mettre en œuvre un nouveau système de gestion de l’intelligence d’affaires afin d’améliorer encore davantage une planification des services et une prise de décision en temps opportun et efficaces. Ramji et son équipe des TI élaborent actuellement le système en collaboration avec le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse et travaillent à la conception, au processus et aux exigences de sécurité d’un système de gestion de l’intelligence d’affaires provincial pour appuyer la transformation des services de santé mentale pour les enfants et les adolescents.

« La technologie nous fournira à tous des données que nous pouvons utiliser pour prendre des décisions éclairées par des données probantes, affirme Cathy Paul, présidente et chef de la direction de Kinark. À Kinark, nous nous engageons à fournir des services de qualité et notre point de départ est de comprendre comment les services actuels fonctionnent réellement pour les enfants et s’ils changent vraiment les choses. »

« Ce travail complexe nous positionne pour faire des progrès technologiques là où ils comptent vraiment : améliorer la qualité de nos systèmes et de nos raccords afin que le personnel ait ce dont il a besoin pour soutenir les enfants, les adolescents et les familles que nous desservons », déclare Karim Ramji.

En mars 2018, Kinark et l’un de nos organismes partenaires ont pu, pour la première fois, se transmettre électroniquement l’information sur les clients. « L’idée est d’alléger le fardeau des parents qui transportent des dossiers papier d’un organisme à l’autre, ajoute M. Ramji. Il nous a suffi d’appuyer sur un bouton pour pouvoir communiquer les renseignements dont l’organisation avait besoin pour aider cet enfant. »

À cette époque où nous nous dirigeons vers un système commun et intégré de renseignements sur les clients, la nécessité de protéger les renseignements personnels des citoyens est primordiale. Au cours de l’année écoulée, nous avons examiné et mis à jour toutes les politiques et procédures informatiques relatives à la collecte, au stockage et à la transmission des données sur les clients. Notre priorité est de nous assurer que nous prenons toutes les précautions nécessaires pour protéger la vie privée et les renseignements personnels de nos clients et de notre personnel.

« En tant qu’organisme chef de file en santé mentale pour les enfants et étant l’un des plus importants fournisseurs de services à l’enfance de la province, il est important que nous soyons des leaders d’opinion dans le travail que nous entreprenons actuellement et que nous ferons à l’avenir pour appuyer la prestation de services de qualité dans tous nos domaines de service », affirme M. Ramji.