Redéfinir et améliorer les services de traitement intensif hors domicile

À la suite de sept évaluations du traitement en établissement * – quatre programmes de Kinark et trois autres offerts par d’autres prestataires de services communautaires – à l’aide du nouvel « Outil de notation pour l’évaluation du traitement en établissement » (Scoring Tool for Assessing Residential Treatment/START) de l’organisme, l’équipe de projet a achevé l’analyse des résultats et elle a déposé son rapport final, comprenant 84 recommandations aux niveaux régional, de l’organisme et du système, auprès de tous les participants au projet l’année dernière.

Depuis, l’équipe a perfectionné l’outil d’évaluation en utilisant la rétroaction du personnel, des enfants, des familles et des partenaires externes qui ont participé aux évaluations, ainsi que les conseils d’autres experts cliniques et universitaires. Elle a également élaboré des lignes directrices pour guider et pour soutenir l’utilisation de l’Outil de notation pour l’évaluation du traitement en établissement, et elle continue de valider l’outil.

L’équipe du projet « Outil de notation pour l’évaluation du traitement en établissement » (Scoring Tool for Assessing Residential Treatment/START) (de gauche à droite) : la Dre Laurel Johnson, directrice des services cliniques, Services communautaires de santé mentale et chef du service de psychologie, et le Dr Alex Elkader, directeur principal, Planification et recherche. Non disponibles pour la photo : La Dre Claire Baxter, conseillère en recherche et en évaluation; la Dre Kelli Phythian, conseillère en recherche et évaluation et chef d’équipe; et Larry Shaw, directeur, programmes et soutien opérationnel.

L’Outil de notation pour l’évaluation du traitement en établissement a été mis au point il y a deux ans grâce à un partenariat entre le personnel du service de recherche et d’évaluation de Kinark et notre Programme de santé mentale pour les enfants et les jeunes, ainsi que le personnel de services de traitement cliniques et intensifs hors domicile. Cet outil d’évaluation globale repose sur le document « Renforcer le traitement en établissement pour la santé mentale des enfants fondé sur des données probantes et sur l’expérience » (Strengthening Children’s Mental Health Residential Treatment through Evidence and Experience), un document de politique publié en 2015, dans lequel Kinark identifiait neuf éléments essentiels à la qualité et à l’efficacité du traitement en établissement intensif et proposait un système de traitement intégré à plusieurs niveaux.

« Renforcer le traitement en établissement pour la santé mentale des enfants fondé sur des données probantes et sur l’expérience » (Strengthening Children’s Mental Health Residential Treatment through Evidence and Experience), (octobre 2015); page 44.

Une nouvelle équipe de travail a été constituée l’année dernière afin d’examiner les recommandations hautement prioritaires des évaluations qui s’appliquent à tous les programmes de traitement intensif hors domicile de Kinark, et d’élaborer un plan d’exécution en vue de leur mise en œuvre.

« L’objectif, explique Larry Shaw, chef de projet et directeur des programmes et du soutien opérationnel, est d’améliorer la qualité des services de traitement intensif que nous offrons aux jeunes ayant les besoins les plus complexes ainsi que les résultats qu’ils obtiennent. »

L’équipe a étudié des modèles d’intervention clinique afin de déterminer si une approche unique, fondée sur des données probantes, était appropriée pour tous les programmes de Kinark en vue de répondre aux divers besoins des enfants et des jeunes qui y suivent des traitements. La formation et les exigences opérationnelles nécessaires à la mise en œuvre d’un nouveau modèle de service pour certains programmes ou pour tous les programmes sont également à l’étude. Parallèlement, le personnel des services de traitement intensif hors domicile a commencé à apporter des modifications en fonction des recommandations spécifiques à ses programmes individuels afin d’améliorer la prestation locale de services.

D’autres prestataires de services qui ont participé au projet et à la validation de l’Outil de notation pour l’évaluation du traitement en établissement suivent actuellement un processus similaire pour donner suite aux conclusions de l’évaluation afin d’améliorer davantage à la fois la capacité en matière de service et le système.

Entre-temps, le Dr Alex Elkader, directeur principal de la planification et de la recherche à Kinark, et son équipe se sont consacrés à l’élaboration d’une approche cohérente pour définir et pour mesurer la qualité des services de traitement intensif hors domicile fournis par l’organisme. Plusieurs indicateurs du rendement et des résultats clés ont été recommandés, fondés sur les neuf facteurs de réussite décisifs. « Premièrement, nous allons élaborer une fiche-résultats pour notre propre usage, déclare le Dr Elkader. Avec le temps, à mesure qu’elle évoluera, elle pourra être utile plus généralement au sein du secteur. »

Depuis que cette initiative majeure visant à définir et à améliorer la qualité des services de traitement intensif hors domicile a été lancée il y a quelques années, Kinark a présenté ses travaux dans le cadre de plusieurs conférences professionnelles au Canada et aux États-Unis. L’année dernière, les travaux ont été présentés lors de la conférence annuelle de Santé mentale pour enfants Ontario et, plus récemment, lors de la conférence de l’Association of Children’s Residential Centers à la Nouvelle-Orléans, en Louisiane. La rétroaction reçue au sujet de ces travaux novateurs a été à la fois positive et gratifiante.

Au cours de la prochaine année, Kinark commencera à mettre en œuvre des modifications à ses propres programmes de traitement intensif hors domicile afin d’améliorer davantage la qualité du service et les résultats pour la clientèle.

Renforcer le traitement en établissement pour la santé mentale des enfants fondé sur des données probantes et sur l’expérience (Strengthening Children’s Mental Health Residential Treatment through Evidence and Experience), (Octobre 2015); Facteurs de réussite décisifs pour la réussite d’un système de traitement en établissement.

*Kinark fait maintenant référence à ses programmes de traitement en établissement en tant que « programmes de traitement intensif hors domicile. »